Les messages qui racontent un moment vécu plutôt personnel.
21 janvier 2007

Une invitée du grand Sud ! 4 Et quand il pleut dans le grand sud ?

Suite du récit de Cécile dans le grand Sud malgache Et quand il pleut dans le grand sud  ? Les enfants courent en slip. On n’entend pas leur cri car le bruit de la pluie sur la tôle est fracassant. Pendant des heures ils dansent.Les bassins se remplissent à vue d’œil grâce aux nombreuses gouttières qui s’y déversent : le lendemain, c’est grande lessive ; les gens se lavent dans les trous sur la route (même soigneusement protégée des voitures par des barrières de cactus, l’eau reste relativement rouge de boue), mais c’est... [Lire la suite]
Posté par lilikely à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 janvier 2007

Une invitée du grand Sud ! 3

Suite du récit de Cécile dans le grand Sud malgache Bref, la vie à A. est fort contrastée. Nous, c'est-à-dire Julie, française qui fait en parallèle de mon étude anthropologique une étude de clientèle, appelée « Zoly » par tous ici ce qui lui va fort bien ; Samuel, mon interprète ancien sous-préfet d'I.. et cryptographe de la nation ; Jean-Michel, interprète de Zoly, ancien professeur et chef de circonscription scolaire qui par ailleurs a arrêté l'école en 3ème puis acheté une licence à l'université, et d'autre part donne des... [Lire la suite]
Posté par lilikely à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 janvier 2007

Une invitée du grand Sud ! 2

Suite du récit de Cécile dans le grand Sud malgache (...) Les vazaha sont vraiment incroyables.De retour à la ville d'Ambovombe, les vazaha ont tous un gardien et une cuisinière. On parle de famine en buvant du vin qui vient de loin. C'est normal de parler travail entre collègues (les seuls amis sont les collègues vazaha au nombre actuel de 7 grâce au renfort de stagiaires...). Encore des discussions qui changent le monde sans l'effleurer ; mais on est jeune et motivé, et on s'efforce d'y réfléchir, c'est déjà un bon point. Je... [Lire la suite]
Posté par lilikely à 11:33 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
08 janvier 2007

Une invitée du grand Sud ! 1

Cécile est une copine rencontrée à Madagascar lorsque j'y habitais. Elle réalise actuellement une étude dans le grand Sud malgache, dans le cadre de ses études d'anthropologie. Pour changer un peu de Tsiroanomandidy, voici quelques messages de l'extrême Sud... Le décor du sud semi désertique où il fait chaud et sec c'est beaucoup de sable délimité par des haies de cactus avec des chemins, des maisons en bois et des champs de maïs, manioc et patate douce. Le problème éternel est l'absence d'eau, mais depuis qu'un projet a... [Lire la suite]
Posté par lilikely à 19:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 avril 2006

Comment ne pas avoir l'air d'un vrai touriste ?

J'ai été un peu sarcastique dans mon précédent message... Moi aussi je me suis promenée en ville en suivant à la lettre un guide de voyage, équipée comme si je partais pour 3 jours... au début. J'ai ensuite essayé de m'alléger, et de simplifier mes sorties en ville. J'en avais marre d'être la cible des marchands de souvenir, d'avoir les enfants mendiants collés à mes basques... Bon, à vrai dire, on ne s'en débarasse jamais, et on ne passe jamais inaperçu... Mais on peut tenter d'être un peu plus discret. Comment ? - en s'habillant... [Lire la suite]
Posté par lilikely à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2006

Comment avoir l'air d'un vrai touriste ?

Bien sûr, tout blanc de peau ne passe jamais inaperçu à Mada... Impossible de se fondre dans la masse ! En ville, et notamment à Tana, on peut néanmoins facilement distinguer le "vrai touriste" du "pseudo zanatana" (1). Les 10 commandements du parfait touriste discret à Antananarivo (la capitale) : - même en pleine ville, se promener en habits de randonnée, comme si l'on allait au fin fond d'un parc naturel très sauvage - emmener son sac à dos ("quechui" pour les français, pour bien se faire... [Lire la suite]
Posté par lilikely à 16:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 mars 2006

Les jours rallongent...

... et même si je suis rentrée de Madagascar depuis plus d'un an à présent, cela me fait encore bizarre ! J'ai tendance à attendre qu'il fasse nuit pour me dire "il est temps que je rentre du boulot", alors qu'il est déjà 19h passées (et pire avec le changement d'heure !!)... A Mada, la saison chaude et humide doit être en train de se finir... alors qu'en France, la végétation est à peine en train de se réveiller !
Posté par lilikely à 11:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
10 mars 2006

L'importance de l'emballage

- Non, ne les ouvre pas tout de suite... Non, non, attends, tu les ouvriras après, chez toi, quand tout le monde sera parti. C'est comme ça, à Madagascar !- Ah bon ? D'accord... Plus tard, quand tout le monde est parti, je déballe :- Mais qui m'a offert ce beau chapeau ?- Bah... tu te rappelles pas, à partir de l'emballage ? Un peu plus tard, quand on croise les auteurs des cadeaux, le jeu est d'arriver à les remercier sans savoir ce qu'ils ont eu la gentillesse d'offrir... Attention aux gaffes !
Posté par lilikely à 16:23 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
17 janvier 2006

Gafilo... la gaffe !

         ... disait un conseiller municipal d'une commune rurale malgache. Il avait eu ce trait d'humour, malgré les dégâts de ce cyclone, à propos de l'annulation de la fête de la femme qui se préparait pour le 8 mars 2004. Même lorsqu'on n'est pas sur le chemin même du cyclone, mais à une bonne centaine de km, c'est impressionnant. Le vent souffle fort, sans discontinuer. Il pleut fort, aussi. On entend les éléments mal fixés, tels que les tôles ondulées des toits, qui grincent, se choquent entre elles.... [Lire la suite]
Posté par lilikely à 19:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 janvier 2006

Cette petite main...

... qui a caressé mon coeur Cela faisait plus de 6 mois que j'étais à Madagascar, et c'était mon premier répit. Une première pause, prise presque de force, au bord du gouffre de la dépression. Un temps nécéssaire pour ne pas me déconstruire entièrement. Une courte semaine à Mahajanga, sans autre but que de se reposer.Trop de travail, trop de pression, je n'ai pas pris assez soin de moi et j'en suis même désagréable avec tout le monde. De plus, je suis assez desespérée de ne pas arriver à sympathiser davantage avec les malgaches.... [Lire la suite]
Posté par lilikely à 14:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]