Rappel : j'essaye d'imaginer certaines émissions de téléréalité transférées à Madagascar...

Koh Lanta : à part quelques vrais tananariviens jamais sortis de leur ville, une majorité des malgaches n'aurait aucun problème à relever le défi. En fait... Une partie de la popultation vit déjà dans un dénumement tel que pour eux, c'est Koh lanta un peu tous les jours... Avec cyclones, et sans jamais se faire sortir de l'émission pour retrouver un foyer équipé, électrifié, etc...

L'île de la tentation : c'est déjà le troisième nom de Madagasikara, après "l'île rouge" et "la grande île", non ? En tout cas, ça l'est pour une partie des touristes mâles en quête de relations intimes faciles et payantes...

"Sans aucun doute" : une émission qui aide les gens victime d'une injustice à se faire entendre et à réparer les erreurs... Je vois bien un paysan malgache arriver et dire : "c'est pas juste, je cultive une terre riche sous un climat favorable, et je suis quand même pauvre". Et là, un Julien Courbet malgachisé, qui irait secouer ciel et terre avec son équipe de juristes, d'avocats, de spécialistes, pour comprendre le problème et le résoudre... De l'interview d'un historien sur les conditions de la colonisation, à celle d'un représentant du FMI ou de la banque mondiale, en passant par un homme politique soucieux de s'enrichir d'abord lui et son clan, et par un collecteur de riz intraitable sur le prix d'achat... Sans oublier les explications d'un sociologue sur les freins au changement dans le milieu rural... Pfou, il y en aurait, du boulot, pour réparer cette injustice là !

Enfin, l'émission des 2 spécialistes du ménage. Ca me ferait bien rigoler de les voir arriver dans une petite maison typique de brousse, que ce soit sur la côte ou sur les plateaux.

J'imagine bien leurs exclamations mi figue mi raisin:
"Quoi, vous vivez avec des poules dans votre maison, sur la terre battue ?!"
"Vous cuisinez au charbon, mais c'est très dangereux, ça, vous savez ! Et où est donc le conduit d'aération ?"
"OK, nous avons visité la cuisine, qui sert aussi de salon. Et si nous passions aux chambres. Comment ça, vous dormez tous par terre ici ? Mais où sont les lits ?"

"Ah, la chasse d'eau ne marche pas, dans vos toilettes ! Et où donc est passé la cuvette ?" (1)
Je pense par contre qu'elles trouveraient la salle de bains (la rivière) bien aérée, sans risques électriques... mais manquant de produits de beauté...

Enfin, je ne sais pas quel effet cela ferait d’entendre la voix off, à la fin de la séquence « nettoyage de fond en comble », annoncer le nombre de litres de détergent utilisés… Et forcément de faire un petit calcul mental sur le coût des détergents et sa mise en relation avec le budget familial d'un malgache moyen… !

(1) dans la campagne, s'il y a des toilettes, ce sont des toilettes sèches à puits sans fonds. Je m'en excuse d'avance, mais un de ces jours je ne pourrais m'empêcher de raconter les aventures de Lilikely au pays des toilettes malgaches !